Call Of Galaxy Index du Forum
Call Of Galaxy
Forum de RP/jeu de gestion de science-fiction, avec des gâteaux
 
Call Of Galaxy Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: L'exploration du Val d'Arain ::
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Call Of Galaxy Index du Forum -> Le jeu -> Serveurs secondaires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Azuran
Initié

En ligne

Inscrit le: 07 Mar 2018
Messages: 280

MessagePosté le: Mar 26 Juin - 10:30 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?


INTRODUCTION HRP GÉNÉRALE

ERT-458963-A, anciennement nommée "Val d'Arain", en l'honneur d'un explorateur Fromageologues du nom d'Henry Charle d'Arain. La planète est composée de plusieurs biomes : Forestier (vert clair), désertique (jaune), marécageux (marron), jungle (vert foncé), toundra (blanc-beige) et glacier (blanc). Plusieurs tribus, voir des villes au stade de développement équivalent au moyen âge, sont présentes, mais également des pirates ! Les premiers scanners fournis par la société indépendante d'exploration nécessitent cependant des études de terrain (les points noirs).

INTRODUCTION RP GÉNÉRALE

Après plusieurs années sans avoir été dérangée, un vaisseau d'exploration indépendant de la "Star Explorer Interstellar Corporation" trouvera les ruines d'une ville Fromageologues datant du pré-atome. Les villes sont accompagnées de grands laboratoires, de musées, et diverses installations sont probablement cachées sur la planète. Quelques gisements minéraux sont également présents, comme du Titane, de l'Uranium, de l'or et du Platine, mais encore une fois, des recherches supplémentaires sont requises, si vous souhaitez en faire l'exploitation.

Les différentes nations se voient accorder par l'AIR des permis d'exploration et d'exploitation. Les expéditions sont de petites tailles, en effet, un puits de gravité proche du système planétaire empêche les vaisseaux de trop grande taille d'approcher, et seul des navires de la taille maximum d'un croiseur peuvent vous ravitailler en hommes et en équipement.

Chaque joueur incarne donc le commandant d'une entreprise/institution/expédition d'une nation, et doit récupérer le plus de connaissances et d'artefacts, tout en se défendant contre les obstacles, qu'ils soient naturels, criminels ou de leurs "alliés", eux aussi présent sur les lieux.

LES RÈGLES

  • Sont autorisés : L’infanterie, l’infanterie mécanisée, les véhicules blindés, les anti-aériens, les unités aériennes, les navettes et l'artillerie.
  • Chaque case fait environs 250 000 Km², et nécessite un jour de déplacement en RP pour les plus rapides des véhicules.
  • Vous subirez des événements aléatoires de la part du MJ, au niveau des PNJ. Attention, cette règle implique également vos propres hommes. Si vous affamez, maltraiter, faites des actions avec peu de morale, vous n'êtes jamais à l’abri d'une mutinerie, de grèves, de révoltes... ou de demande d'augmentation.
  • Pour les activités de recherche, postez vos développements, et le MJ répondra en conséquence.
  • Soyez logique sur vos constructions / actes. Votre ligne de ravitaillement ne passe pas tout les jours !
  • Attention, si votre commandant meurt, vous êtes expulser de la planète par l'AIR.
  • Pour mettre sur un pied d'égalité tout le monde, et du fait du puits de gravité, seul 5000 hommes maximum sont autorisés au début.


S'INSCRIRE

Postez simplement ceci avec votre RP introductif (l'arrivée de votre nation sur la planète), en haut :

Code:
[quote][b]Nation que vous représentez :[/b]
[b]Nom de votre institution, expédition, ect :[/b]
[b]Couleur que vous souhaitez pour vos marqueurs (base, ect) :[/b]

[b]Localisation de votre base de départ souhaité (exemple : A5) :[/b]
[b]Nombre d'hommes présents dans l'expédition, au commencement :[/b] [/quote]


Dernière édition par Azuran le Mar 3 Juil - 13:13 (2018); édité 2 fois
Revenir en haut
LolKid
Grands

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2014
Messages: 9 805
Localisation: Le Poitou-Charentes
Emploi: Étudiant
Loisirs: Hanter les forums

MessagePosté le: Mar 26 Juin - 12:11 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

Nation que vous représentez : Troisième Xylvanion
Nom de votre institution, expédition, ect : Excursion des courageux
Couleur que vous souhaitez pour vos marqueurs (base, ect) : Le Violet de la carte galactique (cc99ff je crois )

Localisation de votre base de départ souhaité (exemple : A5) : K4
Nombre d'hommes présents dans l'expédition, au commencement : 5000 (4500 Sieperseus, 500 Siezons et droïdes en tout genre)

C'était le début d'une longue journée pour le directeur Paulinak. Sa petite flotte venait d'arriver en orbite du Val d'Arain, et s’apprêtait à atterrir sur la position définie par ses collègues du Ministère du Développement, après consultation des données fournies par l'AIR. Il y avait un point d'eau important à proximité, c'était un terrain familier pour les Sieperseus, mais ils étaient juste à côté d'n point d'intérêt dont il fallait se méfier tant qu'ils n'avaient pas d'informations dessus.

Paulinak n'avait grand chose. Bien que tout le monde dans son expédition savait manier une arme, seul quelques 500 individus étaient des soldats de profession, et ils n'avait pas du matériel lourd. Les véhicules était pour la plupart civil, mais il avait avec lui des ouvriers expérimentés, et de quoi faire monter une base très rapidement. Avant donc de commencer quoique ce soit, il devait établir un avant-poste autonome en matière de vivres et d'énergie. Les ravitaillement ne devraient que s'occuper du matériel qu'ils ne sont pas capable de produire. En parallèle, il devra aussi fortifier ses positions, au cas où il y aurait des hostiles intéressés par son entreprise. Seulement après cela il commencera à s'occuper de ce qui était autour de lui.

Mais il décida de mettre de côté ces pensées, car les premiers modules de colonisation venaient de toucher la terre ferme. Il était temps de s'installer sur cette planète inconnue.
_____________________
Gentil ou méchant ?
Revenir en haut
Tenegronon
Moyen

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2010
Messages: 6 935
Localisation: Dans une comète
Emploi: Souleveur de comètes
Loisirs: Manger des metéores

MessagePosté le: Mar 26 Juin - 12:59 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

Nation que vous représentez : Alliance de Granas
Nom de votre institution, expédition, ect : Guilde minière Lankror
Couleur que vous souhaitez pour vos marqueurs (base, ect) : Du bon vieux rouge sombre (#580000)[/b]

Localisation de votre base de départ souhaité (exemple : A5) : Y4
Nombre d'hommes présents dans l'expédition, au commencement : 3000 (1 mineurs grananeaniens, 1000 soldats granaeaniens, 750 mineurs kloriens, 500 robots miniers, 150 scientifique kloriens, 100 scientfiques grananeaniens)

*Une petite flotte de l'Alliance arriva en orbite autour du Val d'Arain, juste 4 Hecatoncheir escorté par quelques frégates. Ces transporteurs n'appartenaient pas a l'armée de l'Alliance, mais a une compagnie minière privée, la guilde Lankror. La concession de l'AIR était une aubaine pour la guilde, enormement de ressources et la possibilité d'empocher plus de contrats en cas de réussite.

Deux Hecatoncheir commence a larguer des modules de constructions vers le centre nord de la plus grande île détecté. Après la descente des modules, plusieurs vaisseaux de transport sortent des deux autres Hecatoncheir pour rejoindre la zone de largage et pouvoir déposer les mineurs et les soldats au sol. Les robots sont de leur coté aussi larguer depuis l'espace a bord de modules.

Les mineurs et les robots, quand la quasi totalité des effectifs sont sur place, commencent a construire la base de commandement et le générateur pendant que les soldats assurent un périmètre de sécurité*
_____________________
Alliance de Granas : Par ce que trois peuple sur une seule planète, c'est pas terrible
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zorgune
Grands

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 4 706
Localisation: Dans l'espace ?
Emploi: M'attaquer au staff.
Loisirs: M'attaque au reste.

MessagePosté le: Mar 26 Juin - 15:26 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

Nation que vous représentez : République Technocratique des Peuples Alliés (via un conglomérat d'agences para-militaires et du complexe militaro-industriel et scientifique.)
Nom de votre institution, expédition, ect : Projet Palamecia
Couleur que vous souhaitez pour vos marqueurs (base, ect) : #FFCC33 ou blanc. Ou les deux.

Localisation de votre base de départ souhaité (exemple : A5) : X11
Nombre d'hommes présents dans l'expédition, au commencement : 5000 colons parmi lesquels près de 1500 "agents de terrains" et plus de 2000 scientifiques et ingénieurs.

*Debout derrière une large baie vitrée, le commandant Ollean Petretovsky observait le Val d'Arain et le va-et-vient régulier des navettes du projet Palamecia, nommé ainsi en référence à un soi-disant continent perdu, vieille légende Eliad.

Pour autant que le colloge puisse en juger depuis l'orbite de la planète, et en se basant sur le rapport des agents de terrain, tout se passait assez bien pour le moment. L'installation de l'avant-poste colonial n'avait qu'un retard de zéro point cinq jours sur le planning prévu, la faute à une défaillance humaine : Les équipes de sondage avaient sous-estimées la friabilité du sol et on avait dû ajouter des supports de béton à certains des préfabriqués pour éviter qu'ils ne s'enfoncent dans la terre. Ce problème passé, tout allait pour le mieux. Pour l'heure Palamecia se déroulait sans encombre. Il était évident que ça n'allait pas durer mais...

Le colloge se permit un claquement satisfait de mandibules. Mais c'était précisément quand la situation commencerait à dégénérer que son vrai travail débuterait. Pour le moment tout le monde suivait les plannings, techniquement sa présence était inutile. C'était aussi pour ça qu'il était resté à bord du croiseur qui avait acheminé l'expédition jusqu'au Val d'Arain.

Une porte s'ouvrit dans son dos et il se retourna. Il n'existait qu'une personne à bord de ce vaisseau qui oserait le déranger sans se faire annoncer. Telanie Nym'Tasseraï, kanaméenne de son état et représentante de ceux qui finançaient le projet. Du boss. Elle servait accessoirement de bras droit au commandant. Les deux entretenaient une relation de cordialité sincère.*

"Commandant votre navette est prête.
- Allons-y. Il me tarde de voir les installations."

*Le camp de base du projet était un hommage rutilant au sens pratique des ingénieurs de la république. Installé sur les berges d'un fleuve, il était entouré de barrières métalliques et de caisses. On avait monté de grandes dortoirs de préfabriqués blanc empilés, plusieurs aires d’atterrissage pour navettes et des débuts de champs hydroponiques. Le tout était couvert de l'emblème blanche et or du projet. Du reste, les ingénieurs ont commencés à creuser tout un réseau de laboratoires sous-terrain ainsi qu'une centrale géothermique qui devra à terme remplacer les différents générateurs plasma et à fission installés ici et là.*
_____________________
https://www.youtube.com/watch?v=SwX1bxrDYmk


Dernière édition par Zorgune le Mer 27 Juin - 23:20 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
Azuran
Initié

En ligne

Inscrit le: 07 Mar 2018
Messages: 280

MessagePosté le: Mar 26 Juin - 16:42 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

Citation:
Nation que vous représentez : Monarchie Technocratique Azurane.
Nom de votre institution, expédition, ect : Conglomérat Universitaire Azura Secondaris.
Couleur que vous souhaitez pour vos marqueurs (base, ect) : Jaune foncé.

Localisation de votre base de départ souhaité (exemple : A5) : G12
Nombre d'hommes présents dans l'expédition, au commencement : 150 archéologues. 300 chercheurs divers. 500 soldats (infanterie blindée). 10 aviateurs (2 hélicoptères). 1000 fonctionnaires. 500 ingénieurs. 25 marins (navette).

* Il était temps pour la baronne-fonctionnaire Gyro'nova de quitter son habituel bureau. Elle, représentante de la présidence d'une des universités d'Azura Secondaris, ayant répondu positivement aux demandes de son gouvernement, pour l'affecter sur ce monde perdu, et diriger des recherches, aussi bien scientifiques que minéralogique. Celle-ci observait le miroir que lui offrait sa cabine à bord du vaisseau Azuran, qui leur servira de ravitaillement pendant les longs mois qui arrivent. Il n'y avait que son reflet, celui d'une femme dans la force de l'âge, portant une riche robe couleur ébène, fabriquées a base de polymères, décorée de brodures d'or. Occasionnellement, ses différentes décorations et son écharpe universitaire brillaient en reflétant la lumière de la pièce. Une personne pleine d'expérience. Une expérience pourtant... théorique. Ajustant ses vêtements une dernière fois, il était temps pour elle de débarquer.

Le terrain n'était que désert, quelques arbres morts, une rivière... c'était bien loin des standards Azuran, mais ils ne voulaient pas entrer en conflit avec leurs "voisins", pour l'instant.

Les navettes du navire descendaient du ciel, unes à unes, les immenses imprimantes 3D qui leur serviraient pour la construction de leurs bâtiments. Oh, le sable dérangeait bien le mécanisme, parfois, mais c'est en plusieurs heures que quelques habitations et autres bâtiments multi-fonctions furent imprimés à partir de plastique brut. Les fonctionnaires, eux, installaient déjà les équipements électroniques que les imprimantes ne pouvaient crées d'elle-même, comme les panneaux solaires, la climatisation, certains meubles, les instruments scientifiques ou les plateformes d’entretien des véhicules qu'ils avaient apportés. Des patrouilles furent mises en place, et tout le monde pris ses fonctions.

Le navire Azuran quitta l'orbite, ne laissant qu'une navette. Ils seront sans ravitaillement pour au moins une semaine. Il était temps d'explorer. *
Revenir en haut
Sverkos
Anciens

En ligne

Inscrit le: 29 Avr 2010
Messages: 30 442
Localisation: Devant l'ordi
Emploi: Forumeur
Loisirs: Forums

MessagePosté le: Mer 27 Juin - 12:37 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

Citation:
Nation que vous représentez : Empire Aneranu
Nom de votre institution, expédition, ect :
Couleur que vous souhaitez pour vos marqueurs (base, ect) : Un bleu foncé pour démarquer avec l'EAU quand même

Localisation de votre base de départ souhaité (exemple : A5) : I18 (la goutte du bout du gland )
Nombre d'hommes présents dans l'expédition, au commencement : 1500 Aneranus (ça fait déjà pas mal pour une expédition scientifique... Non ?)




*Ejarike était le chef de cette expédition. Peu de petits empires adhérents à l'EAU auraient osé s'aventurer sur une planète suscitant autant d'intérêt de la part des "mastodontes" de la Voie Lactée. Mais les Aneranus étaient un peuple curieux et à ce titre, il était important de savoir de quoi il en retournait. Par contre, leur spécificité était très souvent un handicap dans ce genre de situation : ils sont l'un des seuls peuples entièrement aquatiques à l'EAU. Ce nom qui alimentait par ailleurs de nombreuses blagues dans la culture Aneranu.

Lorsque le lourd vaisseau de transport arriva, l'anomalie gravitationnelle que les chercheurs avaient détectée était bien réelle, et l'intelligence artificielle du vaisseau affichait des données qui augmentent dangereusement à l'approche de ladite planète. "Tant pis, on aura essayé", pensa-t-il un brin déçu et vexé. Il ordonna donc à tout le monde de préparer les navettes pour envahir un coin dont il ne faisait aucun doute qu'il était libre d'accès. Sous l'eau, sous la glace.

De nombreuses petites navettes descendirent donc en piqué avant de ralentir brusquement pour rentrer avec douceur dans l'eau. Milieu dans lequel elles étaient au moins aussi efficaces. Elles descendirent jusqu'au plancher océanique, et tout le monde en sortit, de grands serpents de mer de trois mètres de long, qui déchargeaient du matériel en tout genre. Ejarike prit la parole, dans un message à moitié réalisé à l'aide de sa bioluminescence naturelle. Cela accélérait beaucoup les choses, d'ailleurs, mais le message principal était l'ensemble des directives pour une installation correcte avant toute exploration.

L'eau était un peu chaude, mais ils devront s'y faire. Les navettes remontaient et redescendaient plusieurs fois avant de disparaître définitivement dans le ciel du Val d'Arain. Le cargo lourd, lui, restait là, pour l'instant*
_____________________
Revenir en haut
LolKid
Grands

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2014
Messages: 9 805
Localisation: Le Poitou-Charentes
Emploi: Étudiant
Loisirs: Hanter les forums

MessagePosté le: Mer 27 Juin - 18:40 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

*Alors que les ouvriers s’attelèrent à établir un camp de base autonome, en construisant centrale à fusion, dortoirs, système d'épuration, fermes verticales, grille de défense, et caetera, le directeur Paulinak décida d'envoyer plusieurs groupes explorer les alentours. Ils devaient surtout identifier les endroits accueillant des ressources intéressantes à exploiter, mais aussi repérer toute menace potentielle. Étant donné le peu de matériel militaire en notre possession, les membres du groupe ne sont très légèrement armés, et ont pour ordre de se replier si jamais ils sont en danger de mort, et surtout de ne prendre aucun risque inconsidéré.*
_____________________
Gentil ou méchant ?
Revenir en haut
Tenegronon
Moyen

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2010
Messages: 6 935
Localisation: Dans une comète
Emploi: Souleveur de comètes
Loisirs: Manger des metéores

MessagePosté le: Mer 27 Juin - 20:08 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

*La structure de commandement, bien qu'inachevé, est déjà fonctionnel grace a la batterie d'une des navettes de transport. Le commandant de l'expédition, un dénommé Kalagan, arrive a bord de la dernière navette et fait le tour des effectifs, puis leur rappelle leur mission*

Kalagan : Chers employés de la guilde minière Lankror, soldats de l'armée grananeanienne et scientifiques de l'Alliance. C'est un grand jour aujourd'hui, pour vous. Votre présence et votre contribution amènera la félicité sur toute l'Alliance, grace aux matériaux rares et les possibles trouvailles scientifiques que nous trouverons en exploitant cette planète. Je compte sur vous pour réussir cette mission ! Et maintenant, retournez au travail !

*Les ouvriers repartent à la construction, les scientifiques attendent l'arrivé du module scientifique et les soldats font leur rondes. Quelques petits groupes sont envoyés en reconnaissance dans les alentours de la base, mais pas trop loin tant que la planète ne sera pas cartographier*
_____________________
Alliance de Granas : Par ce que trois peuple sur une seule planète, c'est pas terrible
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Azuran
Initié

En ligne

Inscrit le: 07 Mar 2018
Messages: 280

MessagePosté le: Mer 27 Juin - 23:36 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

@Lolkid

* Au nord de la base du Xylvanion commence de grandes plaines couvertes de neiges, percées de quelques sapins et habitée d'un gibier local à épaisse fourrure, la toundra. La température, qui plafonne dans les douze degrés le jour, descend vers les moins dix la nuit. Partir dans ce désert blanc nécessite un équipement chaud, ou des véhicules tout-terrain capables de le traverser. Peu de ressources peuvent être trouvées avec une inspection visuelle uniquement.

Le sud, quant à lui, annonce le début d'une dense jungle, aux arbres pouvant atteindre le kilomètre de haut pour les plus grands. La moiteur journalière, crée par le fort taux d'humidité, ce couple à des valeurs de vingt-sept degrés le jour, et de quinze degrés la nuit. La encore, sauf du bois rare, des fruits et quelques animaux de la faune, aucune ressource ne semble être de valeur.

Le plus intéressant, aux environs immédiats du camp Xylvanien, c'est probablement la très lointaine fumée noire qu'ils peuvent apercevoir au sud-ouest. Une ville, posée de l'autre coté du grand lac, semble être prise dans une période équivalente au haut moyen âge. Les forges sont actives, des champs sur une large zone alentours sont présents, un port florissant d'activité ne manque pas et un château fortifié avec de grandes murailles garde le tout. Sans approcher, il est cependant difficile d'en savoir plus sur eux, ou de faire meilleur plan. *

@Tenegronon

* Le constat sera très rapide, vous êtes dans une zone montagneuse... et volcanique ! Une cavité magmatique est présente à plusieurs kilomètres au sud de la base minière. Elle ne semble pas active, bien heureusement pour eux, mais quelques découvertes géologiques peuvent être pré-supposées. Outre cela, rien d'intéressant ne sera observable aux alentours immédiats. *

@Moi

* Les Azurans s'occupent de construire des murs pour entourer la nouvelle base, et installent des défenses primaires, sous ordre de la baronne-fonctionnaire. Un véhicule de l’infanterie mécanisé sera utilisé pour explorer les sables chaud du désert environnant, mais rien ne sera observable, comme pour les autres expéditions. *
Revenir en haut
Zorgune
Grands

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 4 706
Localisation: Dans l'espace ?
Emploi: M'attaquer au staff.
Loisirs: M'attaque au reste.

MessagePosté le: Mer 27 Juin - 23:43 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

*A la centrale géothermique s'ajoute rapidement un projet de barrage qui devra voir le jour une fois les premières installations terminées. Pour l'heure on continue de travailler sur les palissades de défense et les champs. Du reste, des petites véhicules rapides sont envoyés cartographier les environs directs de la base, suivant les photo satellites prises depuis le croiseur en orbite géostationnaire.*
_____________________
https://www.youtube.com/watch?v=SwX1bxrDYmk
Revenir en haut
Azuran
Initié

En ligne

Inscrit le: 07 Mar 2018
Messages: 280

MessagePosté le: Mer 27 Juin - 23:55 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

@Zorgune

* Les paisibles forêts d'Arain prennent des températures entre vingt-deux degrés en journée, et douze en soirée. Les arbres rendent la navigation quelque peu difficile, tout comme le sol légèrement meuble embourbe facilement les roues quand humide, l'exploration des alentours sera réalisée avec succès, mais avec du retard. La faune semble composées de petits herbivores, de rongeurs, mais aussi... d'un petit nombre de prédateurs ressemblant à des loups semi-insectoide, presque comme des hybrides qui ne seraient pas naturels. Outre cela, rien d'intéressant au niveau visuel. *
Revenir en haut
LolKid
Grands

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2014
Messages: 9 805
Localisation: Le Poitou-Charentes
Emploi: Étudiant
Loisirs: Hanter les forums

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 08:50 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

*Étant donné qu'aucune menace démesurée ne semble être présente dans le coin, on va lancer des explorations avec des véhicules scientifiques, avec un peu plus de matériel pour identifier ce qui se trouve dans le sol. Ils vont aussi devoir cartographier la zone. Concernant la jungle, on va se contenter de surveiller ce qui en sort tant que l'on a pas du matériel de déforestation. Enfin, concernant la civilisation s'épanouissant de l’autre côté du cours d'eau, on décide d'établir un poste d’observation à proximité du fleuve, afin de surveiller la ville et tout mouvement d'individus.

Dans le camps de base, on s'occupe désormais de défenses supplémentaires, principalement des tourelles, ainsi que du laboratoire et de quelques entrepôts qui stockeront tout ce qu'on trouvera sur la planète.*
_____________________
Gentil ou méchant ?
Revenir en haut
Don-Pancho
Anciens

En ligne

Inscrit le: 26 Fév 2010
Messages: 7 484
Localisation: Quelqu'un a une carte?
Loisirs: il fait beau non?

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 11:47 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

Citation:
Nation que vous représentez : Alliance Zaorla

Nom de votre institution, expédition, ect : Le Panache Rouge

Couleur que vous souhaitez pour vos marqueurs (base, ect) : ROUGE. rouge vif.

Localisation de votre base de départ souhaité (exemple : A5) : H4

Nombre d'hommes présents dans l'expédition, au commencement : 50.




*Au-dessus de la toundra traversée par une rivière, un ciel pur sans nuages laissait se refléter dans l'eau sa myriade d'étoiles. Au Nord s'étendait la toundra plante, et à l'Est, en aval de la rivière, quelques montagnes.

Au Sud du cours d'eau, le climat était plus clément et moins enneigé, bien qu'encore un peu frais. Quelques animaux profitaient des premières lueurs de l'aube pour partir à la chasse: l'aube et le crépuscule étaient leurs moments d'activité.

Une sorte de renard leva soudain le nez au ciel. Il avait senti quelque chose d'anormal là-haut. Une sorte de… D'étoile supplémentaire.

Ce fut à ce moment précis que le Rokha III, dans un sifflement, grossit dans son champ de vision, s'approchant de la surface. Le renard s'enfuit parmi les arbres.

Il s'agissait d'une navette unique, toute de rouge et d'argent, qui atterrit stratégiquement dans une large clairière sur la rive Sud de la rivière, entourée de collines couvertes de forêt. Pendant quelques minutes, elle resta immobile, sorte de grand coléoptère aux yeux lumineux dont le métal des réacteurs refroidissait avec quelques claquements. Puis, alors que le soleil apparaissait enfin à l'Est, la porte de la navette s'ouvrit.

Un petit être poilu d'une trentaine de centimètres de haut en sortit, le port altier, et le regard fier. Il s'agissait d'un Zaorla, petit alien semblable à un écureuil, à la différence près qu'il pouvait être de couleurs très diverses. Celui-ci, en l'occurrence, était de couleur crème, et portait une petite veste d'uniforme qui trahissait son rang élevé. Les mains dans le dos, il potait une petite cravache dans sa main gauche.

Le Zaorla blanc arriva au bout de la rampe de sortie et fit quelques pas dans la clairière, le dos parfaitement droit. La lumière dorée de l'aube embrasait le paysage et, non loin de là, le murmure de l'eau chantait doucement, tranquille. Rapidement, un deuxième Zaorla, rouge vif, celui-ci, arriva derrière le Zaorla blanc en trottinant rapidement à quatre pattes. Arrivé à sa hauteur, il se redressa, haletant légèrement.*

Zaorla rouge: Mon Commandant! Est-ce bien prudent de sortir si tôt?

Commandant Serp: Silence, Glasmut! Redressez-vous! Que faites-vous de l'étiquette?

*Le Zaorla rouge fit soudain un garde à vous assez maladroit devant son commandant.*

Commandant Serp: Les scanners n'indiquent rien de dangereux à proximité immédiate. Respirez, Glasmut! Respirez cet air frais! C'est la liberté qui nous appelle! La liberté, la grandeur et la gloire!

*Nettement moins martial que son commandant, le dénommé Glasmut renifla sans conviction l'air ambiant.*

Glasmut: Mh… Bon, je vais dire aux collègues de débarquer le matériel pour monter notre camp, et…

Commandant Serp: Glasmut! Il sera toujours temps pour cela plus tard. Auriez-vous oublié les traditions ne notre noble peuple?

Glasmut: Les tradi… Di…

Commandant Serp: Les traditions, Glasmut! Au nom de Spink l'Ancien, nous devons prendre possession de cette colonie par la danse de la Découverte.

Galsmut: Mon Commandant?!

*Jetant soudain sa cravache sur l'herbe, au loin, le Commandant leva un de ses bras vers le ciel, pendant qu'il tendait l'autre à son aide de camp.*

Commandant Serp: Dansez avec moi, Glasmut! Dansez la danse de votre vie!

Glasmut: Euh…

*Glasmut donna timidement sa main droite au Commandant, qui brusquement, l'entraîna dans un fox-trot effréné. Quelques volatiles observaient, intrigués, l'étrange spectacle. Brusquement, le Commandant arrêta sa danse, tenant dans ses bras le pauvre Glasmut, haletant et un peu ébêté.*

Commandant: Maintenant, n'oubliez pas notre but, Glasmut! N'oubliez pas notre promesse, quand nous avons quitté les nôtres! Nous sommes ici pour apporter au peuple Zaorla ce dont il a toujours rêvé! Allez sortir les autres de la machine et montez le camp! Hardi, garçon! Nous nous couvrirons de gloire!

*Quelques minutes plus tard, le reste des Zaorlas, au nombre de 50, sortaient du vaisseau. Pendant que la plupart se mettaient à monter un camp dans la clairière, sortant du matériel simple mais robuste de leur navette, le Commandant envoya à l'Est, au Sud et à l'Ouest trois paires d'éclaireurs, censés faire une reconnaissance sur deux ou trois kilomètres avant de revenir, avec ordre d'être discrets, ce qui n'était pas un problème pour ce peuple d'écureuils à l'aise dans les arbres, sautant de branche en branche.

C'est d'ailleurs dans les arbres en bordure de la clairière qu'ils montèrent l'essentiel du camp, des habitations en préfabriqué. Au sol ne se trouvait qu'un capteur d'énergie solaire, une cantine et un drapeau Zaorlien, éclatant sous le soleil.*
_____________________
Il faut sortir de sa prison, pas décorer sa cellule
Revenir en haut
Zorgune
Grands

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 4 706
Localisation: Dans l'espace ?
Emploi: M'attaquer au staff.
Loisirs: M'attaque au reste.

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 13:12 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

*Le commandement juge rapidement l'usage des transports rapides inapproprié. A l'avenir il faudra créer des routes ou peut-êtres des monorails traversants la région. C'était cependant une question qui se poserait bien plus tard. Pour l'heure, tant que la base n'était pas opérationnelle et capable de subvenir à ses propres besoins en énergie et en vivres, il était fondamentalement hors de question de plus se projeter dans l'avenir.*

*Sur ordre de Telanie Nym'Tasseraï, un groupe de xénobiologistes quitte le camp de base, accompagné de quelques soldats. Ils avancent lentement, prudemment, laissant des drones surveiller le terrain alentour pour surveiller d'éventuels prédateurs. Les scientifiques commencent à cataloguer les animaux et plantes rencontrées et recherches plusieurs échantillons de faune et de flore à amener à la base. Le but : Déterminer la nature de chaque plantes et, sur le long terme, celles pouvant représenter un intérêt direct pour la colonie que ce soit en fournissant des produits pharmaceutiques, de la nourriture d'élevage ou des animaux de compagnie. Pour se faire un met en place des pièges non-létaux, on déterre des bulbes, on gratte de l'écorce, on photographie des herbivores divers, on attrape des insectes...*

*Prise d'une soudaine inspiration, Telanie décide de nommer les "loups semi-insectoide" Zorglings, comme ça, pour rire. elle dépêche plusieurs drones pour les suivre discrètement, observer la mécanique comportementale des zorglings au sein de leurs meutes, leurs cycles de chasse, leurs méthodes d'attaque etc. L'idée est de les comparer à des animaux déjà connus pour en apprendre plus sur leur comportement et, par déduction, déterminer s'ils représentent un risque ou une aubaine pour Palamecia.*
_____________________
https://www.youtube.com/watch?v=SwX1bxrDYmk
Revenir en haut
Tenegronon
Moyen

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2010
Messages: 6 935
Localisation: Dans une comète
Emploi: Souleveur de comètes
Loisirs: Manger des metéores

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 13:39 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

*La découverte d'une crevasse volcanique, même inactif, est une très bonne nouvelle pour le commandant Kalagan. Il pourra y envoyer de quoi construire une centrale géothermique, quand la base sera achevé et que le fabricateur de module sera opérationnel*

*Un relais de communication est rapidement installé sur le centre de commandement pour pouvoir rester facilement en contacte avec les groupes de reconnaissances qui sont maintenant envoyer vers l'ouest de l'île*
_____________________
Alliance de Granas : Par ce que trois peuple sur une seule planète, c'est pas terrible
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Azuran
Initié

En ligne

Inscrit le: 07 Mar 2018
Messages: 280

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 14:09 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

@Lolkid

* Le petit véhicule roulait, roulait, puis... BONK, le véhicule accrocha quelque chose et manqua de se retourner ! Remis de leurs émotions, les occupants du véhicule peuvent observer un panneau de métal enfoncer dans le sol. Celui-ci est carré, bleu, et comporte une sorte de véhicule blanc et cubique dessiné dessus. Si les scientifiques sont familiers avec l'ancien code de la route terrien, ce panneau indique "Station de transit, bus, gare routière". Nul doute que quelque chose se trouve sous terre, non loin de la base du Xylvanion. *

@DonPancho

* Les alentours immédiats du camp ne sont pas dangereux, après inspection visuelle. *

@Zorgune

* Les plantes sont diverses et variées, majoritairement colorées dans des teintes de sang rouge. Quelques plantes sont visiblement comestibles, et plus particulièrement un fruit à mi-chemin entre la mangue et la banane. Le goût, particulier, rappel des poivrons cuits au feu de bois. En parlant de bois, celui des arbres porte une teinte tout aussi rouge que l'écorce, qui servira très probablement dans la conception de beaux meubles carmin. Bien d'autres plantes sont sans intérêts, sauf peut-être une sorte de graminée avec des effets paralysants quasi-instantanés, qu'un jeune scientifique aura eu l'occasion d'expérimenter en approchant trop prêt. C'est une sorte de mécanisme d'auto-défense contre les herbivores. *

* Les Zorglings sont, effectivement, après de plus grandes observations, une importation des loups depuis la planète terre, mais croisés avec une espèce insectoïde locale, dont la chitine résistance et les griffes sortant du dos sont proéminentes. Ils vivent en groupes très restreints, et la population semble tout aussi réduite. Ceux-ci chassent uniquement pour manger, et non pour le plaisir du meurtre, ce qui en fait un danger modérer à l'heure actuelle. Quelques études plus poussées sur les mouvements des meutes montrent qu'ils sont originaires du sud, et sont en fait en migration. *

@Tenegronon

* L'ouest semble plus prometteur. En effet, d'énormes tuyaux semblant ce jeter dans la mer sont observables. En approchant, quelques peintures d'un style tribal semblent y avoir été dessinées par des locaux, mais aucun village ne ce trouve à proximité. Dans les terres, rien de plus que de gigantesques montagnes argileuses. *
Revenir en haut
Don-Pancho
Anciens

En ligne

Inscrit le: 26 Fév 2010
Messages: 7 484
Localisation: Quelqu'un a une carte?
Loisirs: il fait beau non?

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 14:36 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

Camp Zaorla

*Le soir, le Commandant écouta le rapport rassurant des éclaireurs: il n'y avait pas de danger immédiat.

Après une première nuit sans histoire qu'ils passèrent pour la plupart dans la navette, les Zaorlas se remirent le lendemain à la construction de leur camp.

Le Commandant décida cependant d'envoyer encore deux groupes d'éclaireurs dans la nature. Le premier, envoyé dans la forêt, devait faire une compte-rendu concis de la faune et flore locales, afin de savoir quels étaient les ressources naturelles de la forêt mangeables – les Zaorlas étant herbivores – ainsi que les prédateurs potentiels à éviter.

Le second groupe, sur une barque fermée sortie de la navette, devait aller explorer la rivière en Aval, c'est-à-dire vers l'Est, se laissant porter par le courant.*

Commandant: Soyez prudents. On ne sait pas quel bestiaux il peut y avoir sur les rives et dans l'eau.

Éclaireur:

*Trois éclaireurs partirent dans la barque qui fut posée sur l'eau, entraînés par le courant. La barque était petite et solide, et assez légère pour être tirée sur le rivage par les zaorlas si besoin. Ils prirent des vivres pour quatre jours, ce qui leur laissait une autonomie de deux jours si on comptait le retour.*
_____________________
Il faut sortir de sa prison, pas décorer sa cellule
Revenir en haut
LolKid
Grands

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2014
Messages: 9 805
Localisation: Le Poitou-Charentes
Emploi: Étudiant
Loisirs: Hanter les forums

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 17:04 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

*À défaut de leur dire quoique ce soit, l'objet en métal signifiait quelque chose: quelqu'un d'assez civilisé a occupé cette zone il y a un certain temps. L'endroit est marqué par les éclaireurs, et ils poursuivent leur mission.*

*Le poste d'observation terminé, on tente de regarder cette ville primitive se trouvant à proximité de chez nous. On veux savoir qui l'habite, et collecter assez de données pour savoir comment s'y prendre avec eux par la suite.*
_____________________
Gentil ou méchant ?
Revenir en haut
Tenegronon
Moyen

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2010
Messages: 6 935
Localisation: Dans une comète
Emploi: Souleveur de comètes
Loisirs: Manger des metéores

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 18:14 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

Éclaireur : Chef, on a découvert un système de tuyauterie qui se jette dans la mer. Et il semble que des peintures ont été faite dessus.

Kalagan : Etrange ... essayez de trouver le point d'origine de ces tuyaux

Éclaireur : Compris chef. Allez en route les gars

*Le groupe d’éclaireurs suivent le chemin opposé des tuyaux*

*Le scan topographique de l'île est lancé depuis la base qui est quasiment terminé. Le reacteur de la base fonctionne maintenant a plein régime, et des véhicules miniers sont envoyés dans la zone montagneuse au sud pour commencer a chercher et extraire des matières premières*
_____________________
Alliance de Granas : Par ce que trois peuple sur une seule planète, c'est pas terrible
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Azuran
Initié

En ligne

Inscrit le: 07 Mar 2018
Messages: 280

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 19:31 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain Répondre en citant

@DonPancho

* La flore locale est composée de plusieurs fruits poussant relativement haut dans les arbres, ceux-ci sont comestibles. Quelques sortes de blés sauvages sont également disséminées en petites zones. De par leur expérience végétale, ils peuvent aussi trouver plusieurs plantes produisant des huiles alimentaires ou encore, divers légumes avec un air plutôt commun. Néanmoins, les petits écureuils spatiaux rencontreront également quelque chose d'étrange. Une créature herbivore, morte... vidée de son sang !

Le large fleuve, du fait du courant inverse, rend la progression plutôt lente. La vie marine locale semble composée de poissons de la taille de grosses truites à huit yeux et trois nageoires. Le premier jour se passera sans aucune rencontre exceptionnelle, autre que le calme et la sérénité des abords de la jungle. (suite au prochain post) *

@Lolkid

* Une carte sommaire du petit royaume sera donc dessinée. Les zones jaunes sont des champs. La tour en extérieur est un poste militaire. Le ponton représente un port. Les chemins sont en marron. La ville est représentée globalement, par manque d'informations. Les locaux ressemblent à ceci. Ils semblent herbivore, au vu de l'absence d'élevage. *

* Plusieurs autres antiques mobiliers urbains, comme des vieux lampadaires ou des panneaux étranges, semblent indiquer qu'une route de petite taille traversais la zone du camp Xylvanien de nord en sud. Néanmoins, les traces ce perdent rapidement dans la jungle, les arbres recouvrant une grande partie des anciennes infrastructures. *

@Tenegronon

* Alors qu'ils suivaient les tuyaux, l'équipe n'aura plus l'occasion d'avoir un visuel concret sur ceux-ci, la terre les engloutissant dans ses profondeurs. Mais sur la base de suppositions, et en continuant dans la même direction, l'équipe rencontrera une porte en titane avec un cadre en béton, implantée au pied de la cavité volcanique. Un panneau, décroché du mur par l'usure du temps, porte une inscription en ancien fromageologue, qui indique : "Geothermal Power Station Two". *

* Les percussions utilisées aux alentours de la base de la guilde montrent une veine de Nickel, qui continue sa route vers l'intérieur des terres. Plus loin encore, des dépôts de différents minéraux précieux, mais pas forcément rares, seront découvert. Notamment de l'or, de l'argent et du platine. Le soufre, l’améthyste et l’obsidienne sont également la, mais inaccessibles du fait de l'activité volcanique des plaques où ils reposent. *

@Moi

* Ayant maintenant des installations satisfaisantes, des reconnaissances en hélicoptères seront opérées. *
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:09 (2018)    Sujet du message: L'exploration du Val d'Arain

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Call Of Galaxy Index du Forum -> Le jeu -> Serveurs secondaires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com