Call Of Galaxy Index du Forum
Call Of Galaxy
Forum de RP/jeu de gestion de science-fiction, avec des gâteaux
 
Call Of Galaxy Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: L'Univers de Call of Galaxy ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Call Of Galaxy Index du Forum -> Encyclopédie À Peu Près Complète de COG -> EAPPCCOG -> Voie Lactée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Don-Pancho
Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2010
Messages: 7 218
Localisation: Quelqu'un a une carte?
Loisirs: il fait beau non?

MessagePosté le: Jeu 4 Jan - 14:10 (2018)    Sujet du message: L'Univers de Call of Galaxy Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
L’Univers de Call of Galaxy



Call of Galaxy se déroule basiquement dans une Voie Lactée futuriste, des milliers d’années après notre présent.
Mais l’univers dans lequel se trouve cette Voie Lactée va bien au-delà de ça. Voici les bases pour vous y retrouver !




La galaxie


La galaxie sur laquelle se joue la majeure partie du jeu est la Voie Lactée, c’est-à-dire notre galaxie réelle, des milliers d’années dans le futur. La Voie Lactée est remplie de peuples très divers répartis dans les différentes branches galactiques, qui sont au nombre de six.

Apparté: le cas des humains – La majorité de nos joueurs étant des humains, il est naturel qu’ils cherchent à savoir ce qu’est devenue leur espèce dans l’univers de Call of Galaxy. Les humains existent bel et bien, mais se sont rebaptisés les fromageologues. En effet, dans le processus d’unification de la Terre qui précéda leur entrée dans l’ère spatiale, les humains ont basé toute leur culture autour de la cuisine en général et du fromage en particulier.
La Terre a été détruite, mais les humains sont toujours présents dans leurs colonies du système solaire. Ils ont été un peuple puissant à l’échelle galactique par le passé, mais sont actuellement passés au statut de petit peuple sympathique ne s’impliquant plus dans de grandes guerres ou conquêtes.


Les Gardiens de Galaxie


Dans l’univers de Call of Galaxy, chaque galaxie a son Gardien. Ces êtres surnaturels aux vastes pouvoirs restent des entités très mystérieuses dont on ignore tout de l’origine. Chacun d’eux est chargé de veiller sur sa galaxie et plus particulièrement sur la Vie s’y trouvant. Ainsi, lors de grandes catastrophes ravageant des milliers de planètes, c’est les Gardiens de Galaxie qui se chargent d’aller implanter une nouvelle fois la Vie sur les planètes stérilisées. Ils veillent à la non-destruction de la galaxie dont ils ont la charge. En revanche, un Gardien ne se mêle pas des guerres et autres affaires politiques se déroulant sur sa galaxie. Il n’est même pas tenu de révéler son existence aux habitants de sa galaxie, avec qui il entretient des rapports réguliers ou non selon ses préférences.

Les Gardiens de Galaxie peuvent revêtir des formes très diverses et ne peuvent en outre pas être détruits ni tués. Ils ne font que « disparaître » dans le cas où leur galaxie est détruite.

Le Gardien de la Voie Lactée est Steve. Personnage hérité du jeu spore, Steve se présente sous la forme d’une soucoupe d’environ quatre mètre de large, rose et grise, bordée de quatre bras mécaniques et surmontée d’un haut-parleur de phonographe. Ayant fort à faire avec ses chers administrés que sont les VoieLactéens, il n’en est pas moins joyeux et espiègle.



Les autres galaxies


La Voie Lactée est une galaxie parmi une infinité de ses sœurs. Voici une petite liste des différentes galaxies ayant été découvertes par les VoieLactéens dans l’univers de Call of Galaxy, de la plus proche de la Voie Lactée à la plus éloignée.


Andromède

État : Détruite

Andromède était jadis la galaxie la plus proche de la Voie Lactée. Peuplée de multiples peuples ayant en commun d’utiliser beaucoup plus la magie que la technologie, elle fut la cible d’un test d’arme de destruction massive de la part des Brochentachtreusses, peuple VoieLactéen à la technologie militaire monstrueusement destructrice. La bombe que les Brochentachtreusses envoyèrent sur Andromède en fit disparaître la moitié, moitié que l’on pensa réduite en miettes. On se rendit pourtant compte, bien plus tard, qu’elle avait en réalité été transportée dans un univers parallèle. Les habitants de la moitié d’Andromède restante, cependant, n’en savaient rien, et entrèrent en guerre avec la Voie Lactée suite à l’agression. S’ensuivit alors la fameuse bataille d’Andromède, remportée par les VoieLactéens qui laissèrent derrière eux des planètes ravagées.
Plus tard, la moitié d’Andromède restante s’effondra sur elle-même, laissant tomber quelques débris sur la Voie Lactée. En effet, privée de son autre moitié, elle était devenue très instable.


Aziria

État : Intacte, habitée.

Aziria était jadis une galaxie vierge mais habitable proche de la Voie Lactée – mais plus éloignée qu’Andromède – dont le premier nom s’est perdu. Au milieu du deuxième âge, les Azirs, peuple VoieLactéen se sentant menacés par des nations ennemies, décidèrent d’évacuer leurs planètes et de venir vivre sur cette galaxie, baptisée depuis lors Aziria. Une partie d’entre eux revint sur la Voie Lactée, mais l’écrasante majorité de ce peuple vit désormais sur cette galaxie, qu’ils colonisèrent lentement mais sûrement, n’ayant pas de concurrence pour les stimuler ou les ralentir. Les Azirs d’Aziria – que l’on nomme Aziriens – n’ont entretenu que des contacts ponctuels avec la Voie Lactée, restant plutôt méfiants, mais se sont montrés plutôt amicaux lors des rares contacts. Les deux galaxies s’autosuffisant et n’ayant pas de ressources à convoiter chez l’autre, elles s’ignorent la plupart du temps.

Il semblerait cependant que les Azirs ne soient plus seuls sur Aziria, se la partageant avec trois ou quatre autres peuples dont on ignore l’origine. Cela reste un petit nombre de factions, cependant, si on le compare avec le grand nombre de nations vivant en Voie Lactée.


Zaphyra

État : Intacte, partiellement colonisée par les VoieLactéens, habitée.

Zaphyra est une galaxie très particulière, la seule, apparemment, à posséder dans ses planètes l’Energium, le précieux minerai énergétique au nom délicieusement subtil.

La galaxie fut découverte le plus simplement du monde par les astronomes VoieLactéens qui détectèrent via spectrogramme la présence sur la Zaphyra d’un matériau inconnu dégageant une forte énergie, qu’ils baptisèrent Energium. Cela généra une ruée : les VoieLactéens accoururent sur Zaphyra pour exploiter la précieuse ressource. Peu après leur arrivée, cependant, des êtres étranges, immenses et humanoïdes, se réveillèrent. Précédemment endormis dans des grandes boules dans l’espace, ceux qu’on baptisa « Inergiques » accoururent vers les planètes Zaphyriennes et en dévorèrent l’Energium sans que les VoieLactéens ne puissent les arrêter. Ne laissant que quelques rares planètes intactes derrière eux, ils repartirent se rendormir. On suppose qu’ils alternaient ainsi entre phases de nourriture et phases d’endormissement de plusieurs milliers d’années, attendant que les réserves d’Energium se regénèrent.

Si dans un premier temps Zaphyra ne semblait habitée que par les Inergiques, il semblerait que quelques peuples à la technologie pré-spatiale seraient apparus sur quelques-unes des planètes de la galaxie dernièrement. Après tout, en dehors de la présence de l’Energium, les planètes Zaphyriennes possédaient une surface semblable aux planètes VoieLactéennes et des nations pouvaient très bien s’y développer. Avant de voir leur civilisation s’effondrer suite à un réveil cyclique d’Inergiques, peut-être ?


Galaxie Passive

État : Assainie, habitée

La Galaxie Passive est la galaxie d’origine des Passifs, peuple composé de paisibles aliens obèses et pacifiques désireux de convertir les autres galaxies à leur philosophie. C’est ainsi qu’ils entrèrent en contact avec la Voie Lactée, venus de leur galaxie pour partager leur façon de vivre avec les VoieLactéens. Malheureusement, peu de temps après, la venue d’une horde venue d’une galaxie lointaine, les Rougiens, mit fin à leur tentative : les Rougiens ravagèrent leur galaxie, les laissant pour morts.

Cependant, des milliers d’années plus tard, les survivants Passifs avaient fini par réussir à se relever de cette catastrophe, reconstruisant leurs villes et assainissant leurs planètes. C’est ainsi que la galaxie, dont les habitants avaient toujours une philosophie de paix et de partage, accueillit des millions de réfugiés VoieLactéens ayant échappé au second Cataclysme, après avoir transité par Aziria, avec qui la Galaxie Passive est apparemment en bons termes. Il existe donc une communauté d’origine VoieLactéenne dans la Galaxie Passive, mais, après 10 000 ans passés loin de leur galaxie d’origine, ils se sentent plus Passiviens que VoieLactéens, et ont développé une culture et une Histoire à eux.


Galaxie de la RAU

État : Inconnu

La galaxie de la RAU n’a jamais été localisée avec précision, et on ignore tout de son état actuel. On ne connaît son existence que par la présence des armées de la RAU, qui, lors du Premier Âge, fondirent sur la Voie Lactée, la jugeant dangereuse après les multiples destructions galactiques dont elle s’était rendue coupable. Après une guerre où ils eurent d’abord le dessus, les forces de la RAU quittèrent la Voie Lactée, rejoignant leur galaxie d’origine. On ne les revit plus.


Galaxie verte

État : Détruite

Ce ne sont pas les habitants de la Voie Lactée qui ont découvert la Galaxie Verte, mais bien l’inverse. Les habitants de cette galaxie se faisaient appeler les Nightaroramiens, et avaient la particularité étrange de se nourrir d’émotions. Les VoieLactéens n’apprécièrent pas de se faire aspirer leurs émotions et allèrent faire la guerre à ces étranges envahisseurs. Lors de la bataille qui eut alors lieu sur la Galaxie Verte, un évènement inattendu mit fin à l’affrontement : la galaxie des Nightaroramiens, où avaient visiblement lieu des conflits internes, se désagrégea soudain à toute vitesse, se tordant sur elle-même, et fut détruite.

La cause de ce cataclysme, qui n’est certainement pas naturel, reste inconnue.




Les autres dimensions


Au-delà des différentes galaxies, il existe également différents univers parallèles, parfois très proches de celui qu’on connaît, parfois très différents, avec des Histoires, des rythmes temporels et des lois de la physique pouvant s’éloigner sensiblement de ce qui est habituel pour nous. On appelle souvent ces univers dimensions. Voici la liste de celles qui ont été pour le moment rencontrées en jeu.


Dimension 1

Il s’agit de l’univers de base, celui où se trouve notre bonne vieille Voie Lactée et où se déroule le jeu.


Dimension Ezka

La dimension Ezka ne ressemble en rien à la dimension 1 : elle est remplie d’un mystérieux liquide vert dans lequel baignent des planètes creuses. Elle se nomme ainsi à cause de ses habitants, les Ezkas, seule espèce intelligente connue de cette dimension, étant entrée en contact avec la Voie Lactée via des portails interdimensionnels de leur invention. Les Ezkas ont fermé ces portails il y a très longtemps, affirmant désirer « migrer » vers d’autres points de leurs univers, et on n’a plus revu cette dimension depuis lors.

Le temps de la dimension Ezka est parfaitement synchrone au nôtre : il s’écoule dans le même sens et au même rythme.


Dimension sombre

La dimension sombre est le némésis de la dimension 1, construire en miroir de celle-ci. Elle a elle aussi une Voie Lactée, un Steve, et des peuples équivalents à ceux de la dimension 1. Elle a été découverte suite à la mystérieuse ouverture d’un portail interdimensionnel entre elle et la dimension 1, ouverture ayant entrainé une guerre brève et violente entre les deux Voie Lactées. Aux dernières nouvelles, cette Voie Lactée parallèle aurait été avalée par un gigantesque trou noir ouvert maladroitement par leur Steve à eux lors de la bataille. Cette catastrophe entraîna aussi la fermeture du portail interdimensionnel faisant communiquer les deux univers. Il n’y eut plus de contacts depuis lors.

Comme pour la dimension Ezka, le temps de la dimension sombre semble s’écouler au même rythme que dans la dimension 1.


Le Torarium

Le Torarium est un univers très particulier, constitué uniquement de roche parcourue de tunnels. Cette dimension avait depuis toujours été reliée à notre dimension 1, et était la source de la magie qui existait chez nous et qui contredisait nos lois de la physique locales. Le Torarium fut détruit au cours du Troisième Âge, mettant fin à l’existence de la magie dans la dimension 1.

Le temps dans le Torarium s’écoulait au même rythme que dans notre univers.


Dimension Andromédienne

Cette dimension est constituée d’un espace infini rempli de galaxies, comme la dimension 1, sans en être une copie pour autant : pas de trace de Voie Lactée, là-bas, ni d’autres galaxies « jumelles » à celles de notre univers. Elle doit son nom à un évènement étrange : il y a bien longtemps, le puissant empire voielactéen des Brochentachtreusse testa une de ses bombes dévastatrices sur Andromède, en faisant disparaître la moitié. On pensait que cette moitié était détruite, mais elle avait en réalité été transportée dans cette dimension-là, appelée dès lors « dimension andromédienne ». On sait que par la suite ces andromédiens colonisèrent deux galaxies voisines, peu avant qu’une partie d’entre eux ne décide d’aller mener une guerre vengeresse contre la Voie Lactée lors de la Deuxième Guerre d’Andromède. Ceux-là perdirent la guerre, et les autres andromédiens, désirant la paix, décidèrent de fuir les désirs de vengeance des VoieLactéens en utilisant leur magie pour transporter leurs deux galaxies et demi très loin de leur endroit d’origine, afin de rompre tout contact avec la Voie Lactée.

Le temps de la dimension andromédienne s’écoule beaucoup plus lentement que le nôtre, de sorte qu’une dizaine d’années là-bas équivaut à des centaines d’années dans notre dimension 1.


Dimension 70

La dimension 70 fait partie des dimensions « jumelles » à la dimension 1, contenant elle aussi une Voie Lactée, un Steve, et des équivalents des différents peuples VoieLactéens. Cependants, elle diffère de la Voie Lactée sur plusieurs points. Son Steve est blanc et doré et non rose et gris, et dans plusieurs cas les équivalents des peuples de la dimension 1 différent de ceux-ci physiquement. Ainsi, les Azirs, humanoïdes de taille plus ou moins humaine dans la dimension 1, sont petits et mignons dans la dimension 70.

Les habitants de la dimension 70 se sont eux-mêmes annoncés à la Voie Lactée de la dimension 1 lors de la fameuse affaire du Fromage Géant, dans laquelle un de leurs scientifiques était impliqué. Unissant leurs forces avec les VoieLactéens de la dimension 1, ils parvinrent avec eux à venir à bout de la menace aussi dangereuse que surréaliste qu’était le Fromage Géant. Décidant suite à ce contact amical de rester en contact avec notre Voie Lactée, ils fournirent à notre Voie Lactée un cube d’appel permettant aux deux Voies Lactées de s’appeler en cas de besoin.

Il est également à noter un important écart temporel entre la dimension 70 et la nôtre. Si leur temps semble s’écouler au même rythme que le nôtre, cet univers est « en retard » par rapport à nous. Ainsi, les humains vivent là-bas leurs années 1970 et possèdent déjà des vaisseaux spatiaux. Ils sont donc entrés dans l’âge spatial bien plus vite que les humains de la dimension 1, qui, du reste, sont des milliers d’années plus tard dans leur calendrier.




Inclassables



La Dinde

La Dinde est un objet qui reste une énigme hermétique pour les scientifiques. Il s’agit d’un être vivant de la taille d’une galaxie, flottant paisiblement entre les galaxies, à proximité de la Voie Lactée. De couleur beige et en forme de madeleine écrasée, cet être vivant à été baptisé « New Eden » lors de sa découverte pendant l’Âge Originel, mais fut plus tard rebaptisé plus trivialement « Dinde ».

La Dinde n’a pas d’étoiles sur le dos, mais a sur sa peau de sortes de petits volcans diffusant périodiquement lumière et chaleur, faisant office de soleil pour de petits écosystèmes circulaires les entourant, où vivent parfois des espèces intelligentes. Il existe aussi, on suppose, une vie riche et variée à l’intérieur du corps de la Dinde, mais ces lieux n’ont pas encore été explorés.





_____

_____________________
Il faut sortir de sa prison, pas décorer sa cellule
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:58 (2018)    Sujet du message: L'Univers de Call of Galaxy

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Call Of Galaxy Index du Forum -> Encyclopédie À Peu Près Complète de COG -> EAPPCCOG -> Voie Lactée Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com