Call Of Galaxy Index du Forum
Call Of Galaxy
Forum de RP/jeu de gestion de science-fiction, avec des gâteaux
 
Call Of Galaxy Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Code Geass: Another Ending Uchrony ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Call Of Galaxy Index du Forum -> Temple -> Temple des légendes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Panzala
Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2010
Messages: 22 638
Localisation: NFP
Emploi: Etudiant
Loisirs: Dominer le monde

MessagePosté le: Jeu 6 Mar - 22:31 (2014)    Sujet du message: Code Geass: Another Ending Uchrony Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
ATTENTION ATTENTION

Ce flim n'est pas un flim sur le cyclimse.

Merci de votre attention

plus sérieusement, si vous ne voulez pas vous spoiler une bonne part de Code geass, ne lisez pas ceci avant d'avoir finit l'anime. je trouvais bête que cela se finisse ainsi, c'est tout. Lelouch est un génie qui peut faire des choix vraiment con.

Partie 1: Le courage de révéler
Partie 2: La force de se relever



Partie 1: Le Courage de révéler

2018, a.t. b. : Après la seconde Bataille de Tokyo et la destruction de la ville par Freyja, il n'est plus donné signe de vie de l'empereur Charles Zi Britannia depuis deux jours. Heureusement cette période d’errements ne dure pas, et on met en place une retransmission mondiale de l'Empereur. A la surprise générale, ce n'est pas le sémillant Charles zi Britannia qui entre dans la salle pour monter sur son trône, mais un homme malingre, habillé d'un costume bleu et or, arborant une cape noire au contours dorés, cachant son cou dessous une écharpe blanche et son visage derrière un masque bleu nuit: Zéro, le terroriste nippon, tueur de 3 des enfants de charles zi britannia! Cet ennemi de la couronne a réussit a pénétrer le saint des saints, la salle du trône de l'Empire de Britannia, à villa Ares, le palais situé au sein de la capitale impériale Pendragon! Et c'est tout aussi impunément qu'il s'assoit dans le trône!

Enragés, plusieurs chevaliers dégainent leurs épées et pistolets pour aller mettre à mort sans autre forme de procès le terroriste, mais une rangée de garde, commandée par le chevalier du cercle Suzaku Kururugi, les en empêche. Zero se lève alors du trône, et s'avance au pupitre.

"Charles zi brittania est mort, je l'ai tué de mes propres mains. *cris d'indignations* Vous pourrez dire que cela est vain, qu'un autre Empereur montera sur le trône et me châtiera pour ce meurtre, avant de massacrer sans exception tout eleven habitant dans l'archipel formant la zone 11. mais rien n'est plus faux, car moi, Zéro, me proclame 99 ème Empereur de Britannia, pour une bonne raison! Vous me connaissez sous le nom de Zéro, mais en vérité, je suis ..."

En un instant, Zéro empoigna l'arrière de son masque et le retira, face aux caméras et à une foule incrédule , dévoilant le visage d'un adolescent malingre aux cheveux noirs et aux yeux violets

" ... Je suis Lelouch Vi Britannia, 11 ème Prince de Britannia!"

Ce fut alors l'explosion. pas seulement à pendragon, mais dans le monde entier. Zero, sauveur du peuple nippon, défenseur de la justice, était en fait Lelouch Vi Britannia, un héritier écarté du trône ? Les japonais, l'ordre des Chevaliers Noirs, la fédération des Nations Unies, il était le créateur des événements les plus importants de ces deux dernières années, et n'auraient fait cela que pour récupérer son trône? Le Monde, pendragon, villa Ares, la salle du trône bouillonnait d'incompréhension, ce qui n’empêchait pas Lelouch de s'emparer d'un micro et de retourner près du trône. La situation était tendue, une trentaine de nobles armés étaient prêt a le tuer à la première occasion venue. mais il savait que cela n'aurait pas lieu. Pas tant que soixante gardes armés et équipés d'armures plutôt que d'habits d'apparat étaient paré a le défendre, les yeux luisant discrètement d'une lueur rouge, bien cachés dans leurs heaumes.

Le geass avait ses avantages. Lelouch en profitait, se tourna vers la caméra.

" Évitez de vous évanouir, car je tien a m'expliquer dès maintenant, et cela prendra du temps. Reprenez donc place, nous aurons tout le temps de nous entretuer après! - il faisait signe a l'assistance, qui, bien difficilement, finit par se rasseoir, non sans compter un certain nombre d'armes non rengainées - Tout commença huit ans plus tôt, lorsque j'assista au meurtre de ma mère, Marianne vi Britannia, en ce même palais. Ma sœur, Nunally, fut touchée, et paralysée aux jambes. Traumatisée, elle perdit la vue. Je demanda audience envers mon père ...

Lelouch raconta l'ensemble de son histoire: Comment, à 10 ans, il fut envoyé comme otage chez les kururugi, ou il se fit un ami pour la première fois en la personne de Suzaku, comment la Blitzkrieg britannienne réduisit a néant l'endroit ou ils se trouvaient et l'horreur qu'ils subirent, à devoir parcourir des kilomètres, traversant des villages emplis de cadavres, des hommes mais aussi des femmes et des enfants atrocement mutilés par les soldats britanniens, l'odeur pestilentielle empêchant Suzaku d'avancer plus encore, et le forçant a mentir a Nunally en lui disant qu'ils ne traversaient qu'un décharge. il n'omis aucun point concernant la vision honteuse des enfants que lui avait décrit son père avant de l'exiler, ni la promesse qu'il fit de le détruire. Il raconta, bien sur en omettant l'existence du geass, ses faits d'armes, et avoua le meurtre de Clovis, Cornellia et Euphemia, n'ayant de regrets que pour cette dernière, qu'il considérait comme une victime d'une folie qu'il avait provoqué. Il parla des années qu'il passa a s'occuper simplement de sa soeur, Nunally, qui ne rêvait que d'un monde de paix et de bonheur. c'était la le moteur de tout ce qu'avait fait lelouch: le rêve de Nunally. c'est pour cela donc qu'a partir d'aujourd'hui, les elevens, mais aussi les ten, les nines, tous les peuples qui furent forcés de s'appeler par un nombre, étaient désormais a nouveau libre de s'appeler comme ils le désiraient, de nommer leur terre comme ils le désiraient, et c'est pourquoi bientôt ces peuples pourront choisir de tenter de vivre en égal avec les britanniens dans l'empire, ou de tenter la voie de l'indépendance.

Ce n'est qu'après ce long discours passionné, que lelouch se leva, et, apparemment fatigué, enleva des lentilles de contact. Il regarda la salle d'un air de défi, et s'adressa directement aux nobles assemblés ici.

"Moi, Lelouch Vi Britannia, Vous ordonne de choisir: Suivez moi pour accomplir le rêve de ma défunte sœur, ou périssez en tentant de me tuer! "

La salle fut pris d'un rugissement. Certains nobles crièrent "All Hail Lelouch", d'autres se levèrent en un bond, et s'apprêtèrent a tuer lelouch, qui remettait tranquillement ces lentilles de contact. plusieurs coups d'épées et de feu suivirent.






Partie 2: La Force de se relever

la salle était désormais calme, des cris et coups de feus se faisaient entendre dans tout le palais, et sans doute même dans tout Pendragon, ou les gardes de Lelouch et les nobles rebelles se battaient. Enfin, bataille était exagéré, encore fallait-il que les ennemis de lelouch aient une quelconque chance. celui-ci avait passé les deux journées précédentes cachées dans les recoins, à user du Geass pour soumettre les personnes aptes au combat a sa volonté; à l'exception des nobles, pour lesquels il était contraint de leur laisser le choix. c'était la condition de Suzaku pour que celui ci accepte de poursuivre la route avec lelouch.

Mais Lelouch avait fait remarqué que la survie était improbable si ce choix n'était pas pipé en la faveur de Suzaku et Lelouch. voila pourquoi il avait dit " ou périssez en tentant de me tuer!" Cela forçait ceux qui choisissaient de se rebeller à manquer leur coup, et à mourir en échouant. La salle du trône était emplie des premières victime de cette guerre de palais qui tenait plus du nettoyage que d'un véritable conflit. Lelouch aurait dut se situer a l'abri, mais il n'en faisait rien. Il était assis, la, sur le trône, mentalement ailleurs. devant lui, posé au sol, le casque de Zéro semblait le regarder intensément. Il n'aimait pas ce casque. Cela faisait longtemps qu'ils n'aimait plus cette seconde peau qui l'avait rongé de l'extérieur comme de l'intérieur. peut être étais-ce pour cela que qu'il avait arraché les boutons de sa veste et c'était mis torse nu; il n'en pouvait plus de ce costume.

Suzaku savait très bien a quoi pensait lelouch, ou plutot à qui. La discussion que devait se repasser lelouch avait eu lieu voila dix jours. Elle s'était déroulée dans un autre monde , l’Épée d'Akasha. En ce monde, lelouch avait été confronté a ses deux pires ennemis; En ce monde, tout avait brusquement changé, laissant les deux jeunes adultes chamboulés psychologiquement. Cinq personnes se trouvaient la. Lelouch. Suzaku. C.C.. Charles zi Britannia et ... sa femme, Marianne vi Britannia, supposée morte depuis huit ans et pour laquelle Lelouch avait juré vengeance. le couple s'était expliqué sur leurs complots et l'existence d'un tel endroit, sont lien avec le Geass et l'Humanité. Alors, lelouch avait réussit a tuer Charles, ainsi que sa mère, pour tout ce qu'ils avaient commis comme crimes envers leurs familles et les hommes. C'en fut de trop pour lelouch, qui, à la limite de l'hystérie, se demandait "pourquoi?", faiblement, puis de plus en plus fort, jusqu’à ce que Suzaku et CC puissent entendre la complainte.

"Pourquoi quoi?" fut la seule réponse qui vint aux lèvres de Suzaku

Lelouch se retourna, révélant un visage tordue par la douleur et la colère "Pourquoi as tu tué Nunally?!" Cette question frappa Suzaku plus puissamment qu'une balle de fusil. Freyja. Il avait usé de cette arme sur Tokyo, et avais rasé la ville. il sentait que son envoûtement au Geass l'avait poussé a le faire, mais n'en étais pas sur. Il aurait pu fuir la bataille pour chercher un autre Knightmare, il avait bien réussi a fuir l'explosion. Il se rendit compte du temps qui venait de s'écouler lorsque le poing de lelouch s'enfonçait, avec toute la force dont celui ci était capable, dans son estomac. Lelouch, en larmes, hurlait "pourquoi?!". C.C. restait la a ne rien faire à part observer.

Le premier coup de lelouch n'avait pas fait si mal, il n'était vraiment pas sportif. mais il avait déséquilibré un Suzaku en pleine pensée, choqué par la révélation faite a sa conscience: Comment avait-il put a ce point dériver de sa morale? Combien de gens étaient morts? combien mourront encore? la mort de Charles n'avait rien résolu, au contraire, et la guerre ferait bientôt rage. Si seulement il avait put empêcher lelouch de tuer L'empereur devant ses yeux, peut être que les britanniens auraient put accepter une paix ... désormais les japonais seraient massacré et la guerre embraserait le monde. Ces questions étaient trop nombreuses pour être écrites ici, et elles étaient des coups portés a Suzaku, bien plus violent que ceux assénés par un Lelouch psychologiquement aux abois. La pression, s'accumulait en Suzaku, et toute la rage et tout le désespoir de Lelouch s'infiltrait en lui, jusqu’à ce qu'il n'en puisse plus, et s'abandonne aux émotions.

Il étaient en position fœtale, lelouch agenouillé a coté de lui en train de le frapper aveuglément, lorsqu'il étendit ses jambes avec force. Elles s'écrasèrent sur le torse de lelouch, un pied sur l'estomac, l'autre sur la poitrine. la force fut telle qu'elle propulsa le prince dos au sol, le souffle littéralement coupé, a deux doigts de vomir. même si il avait put parler, il n'en aurait rien fait; le hurlement de Suzaku lui avait glacé le sang, c'était d'ailleurs la seule raison qui empêchait lelouch de vomir. Suzaku était désormais debout, haletant.

"Et euphémia?! elle était la douceur incarnée, ma joie de vivre! pourquoi l'as tu tué, alors qu'elle offrait aux japonais ce qu'ils désiraient?! tu ne l'as pas simplement tué! tu as détruit l'oeuvre de sa vie et son honneur! cesse de penser a toi, tu est la cause de tous nos malheurs, tu devrais mourir! mourir! c'est ce qu'on devrais tout les deux faires, mais j'en suis incapable, car tu as utilisé ton maudit geass sur moi!" Suzaku s'était rapproché de lelouch, et avait empoigné son col, paré a lui asséner de fulgurant coups de poings qui n'auraient pas laissé lelouch sans fractures. "Mais je ... je ... je ne peut pas! " il avait abandonné la posture d'attaque, ils étaient tous deux a genoux l'un en face de l'autre, Suzaku secouait comme un prunier Lelouch, jusqu'au moment ou il l'accusa de la mort de Shirley. Suzaku n'était déjà plus en état de faire grand mal a Lelouch, ses forces l'ayant abandonné. Les deux anciens amis, les deux pires ennemis, qui furent chacun a la tète des plus puissantes armes de chaque camp, étaient réduit a deux adolescents laissant s'échapper toute la souffrance de leurs corps et esprits. Ce n'est qu'après plusieurs minutes passés l'un face a l'autre, qu'une voix retentit. Celle de C.C..

"Ce n'est pas comme ça que vous allez changer le monde. Ils sont morts pour rien a vous regarder. Je vais chercher une pizza."

Et tandis qu'elle s'éloignait pour accomplir son dessein futile, Suzaku et Lelouch reprenaient leurs esprits. Ils avaient vidé leurs esprits de toute la frustration, tous les secrets, les pensées qui noircissaient leurs âmes, et se regardaient d'un regard nouveau. Lelouch parla en premier.

" Suzaku ... Ecoute ... Nous ne pouvons plus revenir en arrière. Je suis responsable de ces morts. mais C.C. a raison, le passé n'est pas le futur... Nous devons cela a nos victimes, Nous leur devons le futur. J'ai tué Euphemia, qui rêvait d'un japon ou les gens seraient égaux, tu as tué Nunally qui rêvait d'un monde de paix." La voix de lelouch était quasiment étranglée lorsqu'il prononçait le nom de sa sœur. "Je n'ai plus de parents, et plus de sœurs. C.C. n'est liée qu'a moi par un pacte. Tu est la seule personne d'importance qui me reste, mon seul ami. Et je suis la seule personne qui te reste. Nous avons détruit nos entourages, mais se lamenter ne nous les ramènera pas. Nous devons... Nous devons ..."

Suzaku commençait a se relever. lelouch était encore agenouillé, le souffle court. Suzaku venait de se lever. il brandissait un pistolet, le canon posé sur le front de Lelouch.

"Tu est le responsable des deux dernières guerres qui ont couté la vie a tant de japonais et de britanniens. tu m'as blessé plus que n'importe qui en tuant celle que j'aimais et en me trahissant. Tu devrais mourir sur le champ, cela apaiserait le monde pendant un temps"

" Alors si tu pense que tout ce qu'il me reste a faire c'est mourir, tire et soit sans regrets. pour beaucoup, je suis déjà mort. Mort quand je fut exilé vers le japon, mort durant son invasion"

Lelouch était prêt a mourir, et tout ce que le regard de Suzaku laissait paraitre était de la détermination

" Tu as raison, je ne l'avais pas vu. tu est mort il y a longtemps de cela, et le sort des autres désormais t'indiffère. Mais ta mort ne sauvera pas le monde. Sur l’île de Kamine, tu m'as empêché d'obtenir ce que je désirais tant. tu m'as ordonné de vivre, sans que je puisse désobéir. Aujourd'hui, je me venge de cela"

la main de Suzaku tenant le pistolet se tendit "Moi, Suzaku Kururugi, t'ordonne de vivre!" Et à ces mots, il lança le pistolet au loin, et tendit sa main vers Lelouch, qui l'accepta et se releva

" tu est responsables des atrocités qui ont entaché l'Historie, Lelouch. En tant que Chevalier du cercle, je t'interdit de mourir et te condamne a vivre pour réparer tes fautes. Tu offrira a l'humanité un monde de paix et sans haine, un monde tel qu'Euphemia et nunally le concevaient."

Suzaku regardait Lelouch avec ce même regard que lors de leur rencontre au ghetto de Shinjuku, plus d'un an plus tôt. Ce regard qu'il avait arboré alors qu'on lui ordonnait de tuer Lelouch, ordre qu'il refusa, Lelouch étant son ami. Lelouch lui était apaisé, il avait tant perdu en une année, mais avait aujourd'hui retrouvé une amitié, une amitié bâtie sur la souffrance, sur le devoir, un lien plus fort que celui qui unirait deux frères, le lien de deux amis qui savent quels tourment l'autre a vécu, quelles culpabilités le rongent en ce moment même. cette amitié vivifiée, renforcée, serait le moteur qui leur permettrait d'atteindre leurs objectifs. Lelouch devait rebâtir le monde qu'il avait blessé pour en faire un monde de paix, et Suzaku devait rebâtir le cœur détruit de Lelouch, afin que celui-ci agisse pour le meilleur.

"c'est absolument fantastique" dit C.C. alors que les deux amis sortaient de l'épée d'Akasha.

"oui, nous sortons renforcé de notre pire épreuve, C.C." s'exclama lelouch, résolu.

" je ne parlait pas de ça, idiot, mais de ma pizza. Ils ont rajouté du saumon et de la crème"

" ce n'est notre point de départ, nous étions passé par un temple en ruine" questionna Suzaku. En effet, le style de la caverne faisait plutôt penser aux tribus préhistoriques qui couvraient les murs de dessins rupestres.

" C'est parce que ce temple est celui de Pendragon" expliqua C.C.

" Alors je suis tout prêt de chez moi. Suzaku, C.C., je sait exactement ce que nous allons faire désormais" annonça lelouch aux deux compères mangeant une pizza. Il avança vers la sortie de la caverne, et annonça thétralement:

"Moi, Lelouch Vi Britannia, vais monter sur le trône du Saint-Empire de Britannia, et règnerait comme Nunally et Euphemia auraient voulu régner."

Et il s'agenouilla devant suzaku

" je t'en fait le serment, mon ami. pour tout ce que nous chérissions, je détruirais le système pourri de britannia pour mettre en place la paix de Nunally et Euphemia"

Une seconde, voire moins, c'étaient écoulée depuis le début de ce souvenir. Suzaku avança, et prit dans le casque de Zero. Il le posa sur le pupitre, avant de donner un coup d'oeil a un Lelouch absent. Suzaku alla chercher un des fusils d'assauts jonchant le sol; Son propriétaire n'avait pas eu le temps de s'en servir qu'il avait eu la gorge tranchée. il s'approcha de lelouch, et pointa l'arme vers le casque.

"Lelouch, tu m'entends?" pas de réponse. Suzaku tira un coup, qui fit s'envoler le casque, et tira encore, et encore, poussant le casque dans un coin, avant de tirer une rafale qui le réduisit en éclats. Lelouch ne regardait plus le casque, mais Suzaku. il était visiblement épuisé. Jamais il n'avait tant utilisé le geass en quelques jours, quelques heures même, et quelques petits vaisseaux de ses yeux avaient éclaté. Suzaku l'emporta dans ses bras comme on porte un enfant endormi, jusqu’à la salle blindée qu'ils avaient aménagé dans les sous-sols du palais; il coucha Lelouch sur un matelas, et usa de sa cape comme couverture. Puis il prit son épée, et s'apprêta a ressortir

" Quand reviendra-tu? " lui demanda une C.C. blasée comme d'habitude.

"D'ici une heure Pendragon sera prise et le palais sera présentable. nettoyer prendra du temps." répondit un Suzaku qui a nouveau sortait combattre l'horreur du monde pour que personne d'autre n'ait à mourir.
_____________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sverkos
Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2010
Messages: 29 662
Localisation: Devant l'ordi
Emploi: Forumeur
Loisirs: Forums

MessagePosté le: Jeu 6 Mar - 22:43 (2014)    Sujet du message: Code Geass: Another Ending Uchrony Répondre en citant

J'ai pas vu l'anime, je suppose que je comprendrai rien ?
_____________________
Revenir en haut
marxyz
Grands

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2010
Messages: 15 606
Localisation: Quelque part dans le fond du pacifique,près du Yamato
Emploi: très bonne question
Loisirs: bonne question

MessagePosté le: Ven 7 Mar - 00:02 (2014)    Sujet du message: Code Geass: Another Ending Uchrony Répondre en citant

Sverkos => Totalement !

Sinon c'est bien écrit,les personnages sont bien respecté,mais il y a pas la dimension "flashback tous le temps" qu'avais les scènes dans l'anime :D
_____________________
"Orginet ! Porginet ! "

http://call-of-galaxy.clicforum.fr/t425-R-publique-Pan-Loualienne.htm
Revenir en haut
Panzala
Anciens

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2010
Messages: 22 638
Localisation: NFP
Emploi: Etudiant
Loisirs: Dominer le monde

MessagePosté le: Ven 7 Mar - 07:41 (2014)    Sujet du message: Code Geass: Another Ending Uchrony Répondre en citant

j'ai fait un flashback par partie
_____________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Daramos
Elu

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2011
Messages: 11 776
Localisation: Dans ton col.
Emploi: écrivain en devenir *tousse*
Loisirs: CoG :sisi:

MessagePosté le: Ven 7 Mar - 11:19 (2014)    Sujet du message: Code Geass: Another Ending Uchrony Répondre en citant

je lis pas parce qu'un ami vient juste de me demander de commencer l'anime donc bon...
_____________________
"Le temps, c'est d'l'argent!"
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:38 (2017)    Sujet du message: Code Geass: Another Ending Uchrony

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Call Of Galaxy Index du Forum -> Temple -> Temple des légendes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com